Résultats des ventes de lutherie de décembre 2012

12 décembre 2012 § 1 commentaire

couv-resultats-ventes-lutherie-dec-2012Les ventes de lutherie organisées à Vichy par Maîtres Guy et Etienne LAURENT les 4, 5 et 6 décembre derniers ont encore été un succès. Le produit de ces ventes dépasse 1 800 000 € et 75% des lots ont trouvé acquéreurs. Voici une analyse des meilleurs résultats et un décryptage des tendances du marché…

Retrouvez les plus belles enchères en images pour les instruments du quatuor et les archets ainsi que toutes les infos pratiques relatives à la vente en bas de page.

Instruments du quatuors : entre les écoles française et italienne, le cœur des acheteurs balance

L’école française est à la mode ! Relativement bien représentés dans cette vacation, les violons et violoncelles français des XVIIIème et XIXème siècles ont fait grimper les enchères.  Parmi eux, quelques pièces d’exception se sont faites particulièrement remarquer. Le violon d’André CASTAGNERI (n°160), fait à Paris au millésime de 1740, a trouvé preneur à 14 870 € (estimation 5 000 €). Le violoncelle de Claude PIERRAY (n°375) vendu pour 64 438 € a détrôné le précédent record mondial de ce luthier parisien. Le violon de Pierre et Hippolyte SILVESTRE (n°60), fait à Lyon en 1844, a finalement été vendu pour 32 219 € après une bataille acharnée entre enchérisseurs sur internet et clients dans la salle. Notons aussi le bon résultat du violon de Pierre HEL (n°120), fait à Lille en 1920, adjugé pour 17 328 €.

La lutherie italienne a, quant à elle, toujours la côte. On situe habituellement l’âge d’or de la lutherie italienne de la fin du XVIIème au début du XVIIIème, à l’époque où travaillaient à Crémone de célèbres luthiers tel que STRADIVARIUS ou encore GUARNERIUS. Ces très grands maîtres ont créé une véritable émulsion, encourageant de nombreux luthiers à travers toute l’Italie à créer des violons qui sont aujourd’hui très recherchés par les musiciens. En effet, la subtilité sonore de ces instruments ne se retrouve pas dans les instruments plus modernes. Cet engouement s’est encore une fois vérifié, avec par exemple ce violon (n°160) de la fin XVIIème, portant une étiquette de CARGNONUS, qui s’est envolé à presque 62 000 €, soit plus de six fois son estimation.

Mais la surprise de cette vente reste certainement l’école italienne moderne qui intéresse de plus en plus les musiciens et marchands, notamment de Chine et de Corée. Ainsi pas moins de 3 records du monde ont été établis ce 6 décembre 2012 : le violon n°370 de Giuseppe TARASCONI fait à Milan en 1900 a été poussé jusqu’à 28 500 €, celui de Natale NOVELLI élève du célèbre PEDRAZZINI jusqu’à 24 784 € et en enfin le violon de Carlo Giusseppe ODDONE fait à Turin en 1921 vendu pour plus de 64 000 €.

Archets : l’attrait des collectionneurs pour les pièces historiques est croissant

La France est le berceau de l’archeterie moderne. C’est en effet la famille TOURTE, qui a force de recherches et d’innovations, va mettre au point la forme moderne de l’archet. L’instrument n’est plus un simple arc tel que l’on peut le voir dans les tableaux des XVIIème et XVIIIème siècle, mais devient véritablement « le prolongement du bras du musicien ».

Deux archets de cette prestigieuse famille étaient justement présentés à la vente du 6 décembre 2012 : le n°138, de Nicolas Pierre TOURTE, dit le « Père », vendu pour 18 588 € (estimation 3 000 / 4 000 €), et le n°345, de Nicolas Léonard TOURTE, dit « l’Ainé », vendu pour 7 435 €.

Ces bons résultats sont intéressants car il montre l’intérêt croissant des collectionneurs pour ces pièces historiques. L’Association Française du Violoncelle organisait d’ailleurs à Paris du 3 au 9 décembre, l’exposition « L’Archet Révolutionnaire », faisant la lumière sur ces fondateurs de l’archeterie moderne.

Jacob EURY (1765 -1848), qui a certainement travaillé aux côtés de François Xavier TOURTE, était représenté dans cette vente par un très bel archet de violoncelle, reproduit dans l’ouvrage de référence « L’Archet, Tome I » (p. 257). Le précèdent record du monde pour cet auteur, qui avait été établi à Vichy au mois de juin 2012, n’a pas tenu bien longtemps puisqu’il a été a nouveau battu à 80 548 €.

Enfin, les acheteurs et notamment les musiciens, se sont passionnés pour Joseph HENRY (1823-1870), auteur rare, élève de Dominique PECCATTE, dont Vichy Enchères présentait un quatuor à la vente – c’est à dire deux archets de violon (n°50 et 150), un archet d’alto (n°330) et un archet de violoncelle (n°250). Là encore un nouveau record du monde a été établi puisque l’archet de violon n°50 s’est envolé à 52 046 €, soit plus de cinq fois son estimation. Mais l’élève n’a pas dépassé le maître car l’archet de Dominique PECCATTE, présenté sous le n°200, s’est vendu à 55 764 €…

Les plus belles enchères
pour les instruments du quatuor

Lot N° 275
Violon de Carlo Giuseppe ODDONE
fait à Turin au millésime de 1921 n°171,
portant étiquette de Carlo Giuseppe ODDONE et marque au fer
Estimation : 30 000 / 40 000 €
Adjudication : 52 000 €
Prix avec frais* : 64 438 €
Lot N° 375
Violoncelle de Claude PIERRAY
fait à Paris vers 1710-1715 dont il porte une étiquette.
Tête remplacée française plus récente.
Estimation : 35 000 / 45 000 €
Adjudication : 52 000 €
Prix avec frais* : 64 438 €
Lot N° 170
Violon italien
fait à la fin du XVIIème, portant étiquette CARGNONUS.
Estimation : 10 000 / 15 000 €
Adjudication : 50 000 €
Prix avec frais* : 61 960 €
Lot N° 270
Violon de Spirito SORSANA
fait à Coni vers 1720-1725,
portant étiquette apocryphe de CAPPA.
Estimation : 25 000 / 30 000 €
Adjudication : 34 000 €
Prix avec frais* : 42 132 €
Lot N° 110
Violon de Pier Lorenzo VANGELISTI
Plus d’informations sur demande
Lot N° 175
Violoncelle de Pieter ROMBOUTS
fait à Amsterdam vers 1715/1720
portant étiquette réparé par MENNEGAND à Amsterdam.
Estimation : 20 000 / 25 000 €
Adjudication : 30 000 €
Prix avec frais* : 37 176 €
Lot N° 60
Violon de Pierre et Hippolyte SILVESTRE
fait à Lyon au millésime de 1844,
portant étiquette de Pierre et Hippolyte SYLVESTRE.
Estimation : 15 000 / 18 000 €
Adjudication : 26 000 €
Prix avec frais* : 32 219 €
Lot N° 325
Violoncelle de Pierre GAGGINI
fait à Nice au millésime de 1936.
Estimation : 22 000 / 25 000 €
Adjudication : 23 000 €
Prix avec frais* : 28 501 €
Lot N° 370
Violon de Giuseppe TARASCONI
fait à Milan vers 1890/1900
portant étiquette de Giuseppe TARASCONI.
Estimation : 15 000 / 20 000 €
Adjudication : 23 000 €
Prix avec frais* : 28 501 €
Lot N° 260
Violon de Natale NOVELLI
fait à Milan au millésime de 1944
pour PEDRAZZINI (élève et neveu de PEDRAZZINI) dont il porte une étiquette et une marque au fer.
Estimation : 5 000 / 6 000 €
Adjudication : 23 000 €
Prix avec frais* : 28 501 €
*Frais de vente : 23,92%

Visuels

© JH Bayle
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Les plus belles enchères pour les archets

Lot N° 300
Archet de violoncelle de Jacob EURY,
signé, monté argent.
Placé dans le livre « l’Archet » Tome I page 257 n°8
Estimation : 65 000 / 70 000 €
Adjudication : 65 000 €
Prix avec frais* : 80 548 €
Lot N° 380
Baguette d’archet de violoncelle de PERSOIT,
signé 3 fois,
hausse en copie de PAJEOT et bouton de Etienne PAJEOT montés argent.
Estimation : 45 000 / 50 000 €
Adjudication : 45 000 €
Prix avec frais* : 55 764 €
Lot N° 200
Archet de violon de Dominique PECCATTE,
monté argent. 60g.
Estimation : 35 000 / 40 000 €
Adjudication : 45 000 €
Prix avec frais* : 55 764 €
Lot N° 50
Archet de violon de Joseph HENRY,
signé GAND à Paris, monté argent.
Estimation : 10 000 / 15 000 €
Adjudication : 42 000 €
Prix avec frais* : 52 046 €
Lot N° 330
Archet d’alto de Joseph HENRY,
signé GAND et BERNARDEL Frères, monté argent.
Estimation : 20 000 / 25 000 €
Adjudication : 40 000 €
Prix avec frais* : 49 568 €
Lot N° 100
Archet de violon de Nicolas MAIRE,
vestige de signature, monté argent.
Estimation : 30 000 / 35 000 €
Adjudication : 30 000 €
Prix avec frais* : 37 176 €
Lot N° 150
Archet de violon de Joseph HENRY,
signé sur enture de pans
probablement d’origine, monté argent.
Estimation : 18 000 / 20 000 €
Adjudication : 25 000 €
Prix avec frais* : 30 980 €
Lot N° 230
Archet de violon d’Eugène SARTORY,
signé, monté argent.
Estimation : 8 000 / 10 000 €
Adjudication : 21 000 €
Prix avec frais* : 26 023 €
Lot N° 250
Archet de violoncelle de Joseph HENRY,
signé GAND Frères après 66,
bouton de l’Ecole de ADAM, monté argent.
Estimation : 15 000 / 20 000 €
Adjudication : 19 000 €
Prix avec frais* : 23 544 €
Lot N° 350
Archet de violon de Pierre SIMON,
signé VUILLAUME à Paris, monté argent.
Estimation : 20 000 / 25 000 €
Adjudication : 19 000 €
Prix avec frais* : 23 544 €
*Frais de vente : 23,92%

Visuels

© JH Bayle
Cliquez sur l’image pour l’agrandir.

Infos pratiques

Téléchargements
Catalogue
Liste des lots
Résultats sur demande

Contact
L’équipe de Vichy Enchère est à votre disposition pour toute expertise ou conseil.
N’hésitez pas à nous contacter :
Guy & Etienne LAURENT • Commissaires-priseurs
16, avenue de Lyon • 03200 Vichy • France
+33 (0)4 70 30 11 20 • contact@vichy-encheres.com

Liens
Planning
Résultats des ventes de lutherie de juin 2012

Publicités

Tagué :, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

§ Une réponse à Résultats des ventes de lutherie de décembre 2012

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement Résultats des ventes de lutherie de décembre 2012 à Vichy Enchères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :