La cabrette : la cornemuse des auvergnats

19 mai 2011 § Poster un commentaire

De la famille des cornemuses, la cabrette voit le jour à Paris au milieu du XIXème siècle. Elle est l’instrument de la musique de la communauté auvergnate…

Pour l’histoire

Appelée aussi musette, sa rencontre avec l’accordéon donne naissance à l’emblématique « bal musette ». La cabrette est en quelque sorte un objet de prestige pour le musicien : le sac est en peau, recouvert d’une « robe » souvent en velours. Quant à la tête, qui relie la poche au hautbois, elle est parfois sculptée. Le hautbois de certaines cabrettes prestigieuses fut même réalisé en ivoire, parfois richement sculpté. Offertes à l’occasion de grands événements ou commandées par des musiciens revendiquant un certain statut social, ces cabrettes en ivoire étaient conçues comme des œuvres d’art à part entière. Elles nécessitaient, en plus du travail du facteur, l’intervention de sculpteurs sur ivoire, nombreux à Paris à cette époque, surtout dans le quartier de la Bastille. La plus célèbre cabrette en ivoire fut celle d’Antonin Bouscatel, le roi des cabrettaïres (appellation du joueur de cabrette) et portait le doux nom de « la novia » (la mariée). A l’instar de la lutherie par exemple, l’instrument possède ses facteurs mythiques. Ils ont pour noms Costeroste, Alias, Franc, Amadieu, Combabessou, Roque… Dufayet fut le dernier des fabricants historiques parisiens. Il travaillait Passage Thiéré à Paris dans le 11ème arrondissement. Il a arrêté sa fabrication en 1938 et décéda en 1939.

Côté technique

L’instrument est constitué d’un porte-vent qui relie le sac à un soufflet pour l’alimentation en air (il existait également des cabrettes dans lesquelles le musicien soufflait directement).
Le hautbois (à anche double) est aussi appelé le pied. Il est à perce conique et est souvent tourné en bois : en ébène, en palissandre ou encore en buis. La tonalité du « pied » est toujours donnée en centimètres. On parle d’un « pied de 39 » pour un hautbois Do. il existe des pieds de différentes longueurs dans différentes tonalités.
Enfin, accolé au pied, il y a toujours un petit bourdon, rarement en fonction.

Des cabrettes aux enchères

Les commissaires-priseurs Guy et Etienne Laurent mettront aux enchères samedi 18 juin 2011 une importante série de prestigieuses cabrettes dont voici quelques informations :

De gauche à droite :

• Pied de cabrette en ivoire par DUFAYET à Paris, hautbois anché.
• Cabrette en ivoire estampillée COSTEROST à Paris, ornée d’une tête de lion sculptée, bague gravée A. AJALBERT 1890.
• Exceptionnelle cabrette en ivoire par DUFAYET à Paris, petit bourdon richement sculpté, boîtier en laiton.


Cabrette en ivoire et nacre sculptée par DUFAYET à Paris, souche sculptée d’une tête de lion.

.

.

.

.
.


Exceptionnelle cabrette en ivoire par DUFAYET à Paris, souche sculptée d’une tête de femme.

.

.

 

.

.

Philippe Krümm, Expert en instruments de musiques populaires

 

Vidéo sur un air de musette

Au fil des ventes : Sur un air de musette from interencheres.com on Vimeo.

Informations pratiques

Dates et heures des journées d’exposition
• vendredi 17 juin : 9h30/12h – 14h/18h
• samedi 18 Juin : 9h30/12h

Dates et heures de la  journée de vente
• samedi 18 Juin : 14h/19h

Nos experts
Bruno Kampmann, Expert en instruments à vent
Françoise et Daniel Sinier de Ridder, luthiers et Experts
Philippe Krümm, Expert en instruments de musiques populaires

Téléchargement
Catalogue juin 2011 d’instruments à vent et à cordes pincées

Liens vers les articles du blog
La musette de cour
En attendant juin…

Pour nous contacter
L’équipe de Vichy Enchère est à votre disposition pour toute expertise ou conseil.
N’hésitez pas à nous contacter :
Guy & Etienne Laurent • Commissaires-priseurs
16, avenue de Lyon • 03200 Vichy • France
Tél. : +33 (0)4 70 30 11 20 • Fax : +33 (0)4 70 30 11 29
Email: vichy.encheres@gmail.com
Pour tout ce qui concerne la communication et la presse, merci de contacter Aurélie Breuil.

Publicités

Tagué :, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La cabrette : la cornemuse des auvergnats à Vichy Enchères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :