La musette « de cour »

23 mars 2011 § 1 commentaire

English version

Dans la grande famille des aérophones la musette, dite « de cour », fait partie de la branche des cornemuses. Elle se caractérise par des critères bien précis…

Seulement 121 specimens sont aujourd’hui recensés dans le monde.

Attribut d’une musique pastorale idéalisée, la musette jouit, de la fin du XVIème siècle à la fin du XVIIIème siècle, d’un engouement particulier au sein des couches aisées de la société française. Après son abandon, elle devient essentiellement un objet de curiosité et les instruments, dispersés au gré des ventes publiques, viennent enrichir les grandes collections en Europe et Outre Atlantique.

Elle continue cependant de susciter, tout au long du XIXème siècle, l’intérêt de musiciens qui tentent de lui redonner vie, la transformant parfois et donnant ainsi naissance à de nouveaux types de cornemuses. Aujourd’hui, on constate un regain d’intérêt indéniable pour cet instrument : il est officiellement enseigné dans plusieurs écoles de musique ou conservatoires et de nombreuses répliques, réalisées depuis trente ans par une dizaine de facteurs, circulent dans le monde entier, contribuant plus que jamais à la diffusion d’un répertoire autrefois peu connu.

Les caractéristiques techniques de cet instrument sont :

  • un à trois chalumeaux : tuyaux mélodiques de perces cylindriques auxquels sont associées des anches doubles,
  • un bourdon : système de construction complexe réunissant un soufflet et plusieurs tuyaux bourdons, également de perces cylindriques et à anches doubles, au sein d’un même cylindre.
  • Pourvue au XVIème siècle d’un seul chalumeau, la musette est dotée d’un second vers le milieu du XVIIème siècle, puis, de façon exceptionnelle, d’un troisième dans les années 1730,
  • le nombre de clés sur ces chalumeaux varie de 1 à 24, de même que celui des tuyaux de jeu du bourdon qui peut posséder jusqu’à 6 anches.
Top

Musette de cour en ivoire • Estimation : 10 000 € • © JH Bayle

No. 17

Grand chalumeau : ivoire ; 6 clés.
Petit chalumeau : ivoire ; 6 clés.
Boîtes des chalumeaux : ivoire.
Bourdon : ivoire ; 6 coulisses.
Soufflet : porte-vent à tenons en ivoire.
Réservoir : couverture en tissu à motifs de fleurs, galons.

Le jeu de chalumeau correspond au modèle à 12 clés, le plus répandu au XVIIIe siècle. Son esthétique correspond à quelques détails près à celle des instruments estampillés : « Chedeville ». Sur le bourdon, la partie supérieure du dôme, légèrement excentrée, est peut-être un ajout postérieur. La couverture est visiblement de facture récente.

Musette de cour en ivoire • Estimation : 6 000 € • © JH Bayle

No.18

Grand chalumeau : ivoire ; 6 clés.
Petit chalumeau : ivoire ; 8 clés (+ mib et mi).
Boîtes des chalumeaux : ivoire.
Réservoir : couverture en velours rouge, dentelles et rubans ; tuyau d’insufflation buccal en ivoire

L’instrument se présente sous la forme d’une « musette à bouche », sans bourdon et avec un tuyau d’insufflation buccal. Cette recomposition a visiblement été réalisée à partir du jeu de chalumeaux, seul élément authentique de l’instrument. Il provient d’une musette à « deux octaves », comme l’indiquent les clés supplémentaires d’extension vers l’aigu sur la face postérieure du petit chalumeau.

Musette de cour en ivoire • Estimation : 8 000 € • © JH Bayle

No. 19

Grand chalumeau : ivoire ; 6 clés.
Petit chalumeau : ivoire ; 6 clés.
Boîtes des chalumeaux : ivoire.
Bourdon : ivoire ; 6 coulisses.
Soufflet :porte-vent à tenons en ivoire.
Réservoir : couverture en tissu à motifs de fleurs, galons.

Le soufflet, la couverture et le cuir du porte-vent sont visiblement de facture récente. Le soufflet a été réalisé dans les années 80 par le facteur anglais de concertinas Colin Dipper.

.

.

.

Philippe Krümm, Expert en instruments de musiques populaires

Top

Vidéo sur un air de musette

Au fil des ventes : Sur un air de musette from interencheres.com on Vimeo.

Infos pratiques

Journées d’expertises gratuites en présence de nos experts
Du 11 au 15 avril 2011
A l’Hôtel des Ventes de Vichy, sur rendez-vous.
Possibilité d’envoyer des photographies pour avis :
• soit par email (vichy.encheres@gmail.com),
• soit par courrier (16, avenue de Lyon • 03200 Vichy).

Vente d’instruments à cordes pincées et à vent
Expositions
• vendredi 17 juin : 9h30/12h – 14h/18h
• samedi 18 juin 2011: 9h30/12h
Vente
• samedi 18 juin 2011: 14h/19h

Contact
Vichy Enchères
Aurélie Breuil – Chargée de communication

Liens
En attendant juin…

Top

.

In the great tradition of aerophones bagpipe, the musette so-called « backyard » is part of the branch pipes. It is characterized by very specific criteria: one to three torches, pipes melodic so-called « backyard » is part of the branch pipes. It is characterized by very specific criteria: one to three torches, pipes melodic cylindrical bores which are associated with double reeds, drone, system building complex comprising several pipes bumblebees, also of cylindrical bore and double reed, within a single cylinder and a bellows

Made in the sixteenth century with a single torch a second bagpipe has been added in the middle of the seventeenth century. An exceptional third bagpipe was added in the 1730s. The number of keys on the torch varies from 1 to 24, same as the pipes play the drone, which can have up to 6 reeds. Attribute as that of idealized pastoral music, the bagpipe has, from the late sixteenth to the late eighteenth century, been a craze especially among the upper classes of French society.

After its abandonment, it essentially becomes an object of curiosity and instruments were dispersed at the discretion of public auctions, enriching the great collections in Europe and across the Atlantic. They continue to be of interest throughout the nineteenth century, the interest of musicians who try to revive them transforming them occasionally and giving birth to new types of bagpipes. Today there is undeniable renewed interest for this instrument: it is formally taught at several music schools and conservatories and many replicas, made thirty years a go  by a dozen factors,  are circulating in the world, contributing more than ever to the popularity of a previously little-known repertoire.

Of 121 surveyed musettes, 11 have a mark or a stamp

Top

Musette de cour in ivory • Estimate : € 10,000 • © JH Bayle

# 17

Big chanter : ivory, 6 keys
Small chanter : ivory, 6 keys
Box of « chalumeaux » : ivory
Drone : ivory, 6 « coulisses »
Blow pipe : with « tenons » in ivory
Bag : fabric with flower

The chanter corresponds to a model of 12 keys, the most known in the eighteen century. it is similar to that of instruments stamped « Chedeville ». The top part of the drown is slightly off center and has been added at a later date. The bag is recent.

.

.

Musette de cour in ivory • Estimate : 6 000 € • © JH Bayle

# 18

Big chanter : ivory, 6 keys
Small chanter : ivory, 8 keys (+ mib & mi).
Box of « chalumeaux » : ivory
Bag : red velvet with lace and ribbon ; blow pipe in ivory.

The instrument is in the form of a ‘musette a bouche’, without drone and with blow pipe. The restructuring has apparently been made from the set of torches, the only authentic element of the instrument. It comes from a musette ‘two octaves’, as indicated by the additional key extension to the upper posterior surface of the small torch.

.

.

Musette de cour in ivory • Estimate : € 8,000 • © JH Bayle

# 19

Big chanter : ivory, 6 keys
Small chanter : ivory, 6 keys
Box of « chalumeaux » : ivory
Drone : ivory, 6 « coulisses »
Blow pipe : with « tenons » in ivory
Tank cover : fabric with flower

The bellow, cover and leather door-wind are obviously of recent. The bellow was made in the eighties by the English factor of concertinas Colin Dipper.

.

.

Philippe Krümm, World traditional music instrument expert

Top

.

Video

Au fil des ventes : Sur un air de musette from interencheres.com on Vimeo.

 

Practical information

Dates free expertise
• In the presence of our experts
• From 11 to 15 April 2011
• At the auction house in Vichy, by appointment.
Possibility to send photographs to review :
• Either by email (vichy.encheres@gmail.com),
• Or by mail (16, avenue de Lyon • 03200 Vichy • France).

Auction of Wind & Plucked string instruments
Exhibitions
• Friday, June 17 : 9h30/12h – 14h/18h• Saturday, June 18 : 9h30/12h
Sale
• Saturday, June 18 : 14h/19h

Contact
Vichy Enchères
Aurélie Breuil – Communication Manager

Links
En attendant juin…

Top

Publicités

Tagué :, , , , , ,

§ Une réponse à La musette « de cour »

  • Renate dit :

    Hello there! I could have sworn I’ve visited your blog before but after looking at some of the posts I realized
    it’s new to me. Nonetheless, I’m definitely pleased
    I came across it and I’ll be bookmarking it and checking back
    regularly!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Qu’est-ce que ceci ?

Vous lisez actuellement La musette « de cour » à Vichy Enchères.

Méta

%d blogueurs aiment cette page :